Chargé(e) d'études spécialisé(e) eaux superficielles SIG H/F

Postuler

Informations générales

Présentation de l'entité

L'Agence de l'eau Seine-Normandie est un Etablissement Public du ministère de l'écologie dont la mission est de financer les actions de protection des ressources en eau et de lutte contre les pollutions.

Les Agences de l'eau favorisent l'insertion des travailleurs en situation de handicap

Réf.

AESN/FP 18-2021-1526/2021

Disponibilité du poste

vacant

Date prévisionnelle de prise de poste

01/05/2021

Ville

ROUEN

Direction

Direction Territoriale et Maritime Seine-Aval

Service recruteur

Service connaissance, milieux aquatiques et protection de la ressource

Nom de la personne à contacter

Loïc GUEZENNEC, 02 35 63 61 43

Description du poste

Filière

II - Connaissance - Documentation - Communication

Poste à pourvoir

Chargé de mission

Type de contrat

CDI ou fonctionnaire

Catégorie d'emploi

I - Cat A (fonctionnaire)

Durée du contrat

-

Définition des fonctions

Poste publié dans le cadre d’une réorganisation actée en CT du 12/02/2021Dans le cadre d’une réorganisation, ce poste est ouvert prioritairement  aux agents affectés à la DTSAv

L’Agence de l’eau Seine-Normandie est un établissement public de l’Etat dont le rôle est d’aider tout acteur qui agit pour la protection de l’eau ou des milieux naturels tant au plan de la qualité que de la quantité. Ses ressources proviennent de taxes affectées dont l’agence assure le recouvrement ; son budget est de l’ordre de 800 ME par an et ses effectifs de 380 agents. Les missions de l’agence sont exercées dans 6 directions territoriales, dont la direction territoriale et maritime Seine-Aval basée à Rouen.

Suite à sa réorganisation, la direction territoriale et maritime Seine-Aval se compose de quatre services :

- un service en charge des affaires générales et du paiement des aides (SAGF);

- un service dédié à l’accompagnement des maîtres d’ouvrage pour leurs actions de réduction des rejets et d’accès à l’eau potable (SICI);

- un service en charge de la connaissance, des milieux aquatiques, de la protection de la ressource et de la politique territoriale (SCMAPR);

- un service en charge de la performance des ouvrages et de la perception des redevances (SPOR).

 

Le poste proposé est situé au sein du SCMAPR.

 

Le (la) chargé(e) d’études intervient dans le pôle connaissance, données, planification et politique territoriale du service connaissance, milieux aquatiques et protection de la ressource.

 

Dans le cadre de la protection de la ressource en eaux superficielles (hydromorphologie, hydrologie, qualité des eaux…) le (la) chargé(e) d’études contribue à la déclinaison locale de la politique de l’agence de l’eau, à l’élaboration des documents de planification et de gestion (SDAGE, programme de mesure, objectifs d’état, contrats de territoires eau et climat…) à leur mise en œuvre ainsi qu’à leur suivi. Dans ce cadre, il :

 

*En 2021, l’organisation du forum sera assurée par le COP littoral pour permettre le bon déroulement du forum dont la préparation est en cours.

 

Le (la) chargé(e) d’études est le (la) référent(e) eaux superficielles continentales pour la direction territoriale.

 

Pour l’ensemble des données (milieux aquatiques, eaux souterraines, eaux superficielles, ouvrage de gestion de l’eau, zonages, aides financières et redevances,…) de la direction, le (la) chargé(e) d’études :

 

 

A ce titre :

Qualités requises

Capacité d’analyse et de synthèse, sens de l’organisation, rigueur et fiabilité. Aptitude au travail en équipe et à la conduite de réunions

Savoir :

-             Connaissance des acteurs et des usages de l’eau.

-             Connaissance en hydromorphologie des cours d’eau.

-             Connaissance en chimie et biologie des milieux aquatiques.

Savoir faire :

-             Autonomie, initiative et sens de l'organisation.

-             conduite de projet.

-             Capacité d'écoute, d’analyse, de synthèse et de rédaction.

-             Disponibilité pour les déplacements.

-             Maitrise des outils d’exploitation et de croisement des données.

-             Maitrise des outils SIG et des bases de données.

Savoir être :

-             Capacités relationnelles et aptitudes au travail en synergie avec les partenaires et les collègues de l'Agence.

-             Capacité d’organisation et de méthode notamment pour hiérarchiser les priorités.

-             Aptitude à l’animation de groupes de travail.

Liaisons hiérarchiques et fonctionnelles

Ce poste est placé sous l'autorité du chef de Service connaissance, milieux aquatiques et protection de la ressource de la Direction territoriale.

Le (la) chargé(e) d'études échange et travaille en relation étroite avec les autres services de la Direction territoriale et avec les services du siège.

En tant que référent(e) pour le compte de la Direction territoriale, il (elle) participe, à ce titre, dans son domaine de prédilection aux groupes de travail thématiques et aux réseaux métiers investissements.

Le (la) chargé(e) d'études représente régulièrement l’Agence dans les réunions locales avec les partenaires de l’Agence (collectivités locales, services de l’Etat et autres établissements publics, associations…) en particulier sur son territoire et dans son domaine de référence.

Cela implique des déplacements fréquents sur le territoire dont il (elle) a la charge et des déplacements sur l’ensemble du bassin Seine-Normandie

Date limite de candidature

05/04/2021

Critère candidat

Diplôme minimum requis

DESS / DEA / Master

Conditions d'accès

Les candidats au recrutement interne doivent justifier :

  1. a) Soit d’une expérience professionnelle d’au moins trois années de services effectifs dans des fonctions de la catégorie II au sein d’une agence de l’eau et de l’accomplissement d’une période de mobilité d’au moins trois années de services effectifs hors de l’agence de l’eau employeur, dans des fonctions de niveau au moins équivalent à celles relevant de la catégorie II ;
  2. b) Soit d’une expérience professionnelle d’au moins douze années de services effectifs, acquise dans des fonctions de la catégorie II au sein d’une agence de l’eau, ou dans des fonctions de niveau au moins équivalent dans le secteur public ou privé.

Les candidats au recrutement externe doivent justifier soit d’un titre ou diplôme de troisième cycle de l’enseignement supérieur, soit d’un titre ou diplôme délivré par une école d’ingénieurs ou de commerce habilitée à cet effet, soit de tout autre titre ou diplôme certifié de niveau I de qualification, soit d’un titre ou diplôme équivalent.

Permis B

Postuler
Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.