Chargé(e) d'études spécialisé(e) Trame bleue et Eau potable H/F

Postuler

Informations générales

Présentation de l'entité

L'Agence de l'eau Seine-Normandie est un Etablissement Public du ministère de l'écologie dont la mission est de financer les actions de protection des ressources en eau et de lutte contre les pollutions.

Les Agences de l'eau favorisent l'insertion des travailleurs en situation de handicap

Réf.

AESN/FP 63 - 2021-1744/2021

Disponibilité du poste

vacant

Date prévisionnelle de prise de poste

01/12/2021

Ville

Nanterre

Direction

Programme et interventions

Service recruteur

Gestion des ressources en eau et agriculture

Nom de la personne à contacter

Nathalie EVAIN-BOUSQUET : 01.41.20.17.07

Description du poste

Filière

II - Connaissance - Documentation - Communication

Poste à pourvoir

Chargé d'études

Type de contrat

CDI

Catégorie d'emploi

I - Cat A (fonctionnaire)

Durée du contrat

Indéterminé

Définition des fonctions

Définition des fonctions

Les missions du/de la chargé(e) d’études Trame bleue et Eau potable, sont réparties dans deux champs d’actions prioritaires :

La restauration et la préservation de la trame bleue et turquoise à l’échelle des rivières du bassin Seine Normandie, prenant en compte les enjeux de continuité écologique et d’adaptation au changement climatique (migration des espèces), la prévention des ruissellements et des inondations (hydraulique douce, hydromoprhologie). Il sagit de favoriser le recours aux Solutions fondées sur la nature, dans un objectif de gestion intégrée à l’échelle du bassin versant.

La sécurisation de l’approvisionnement en eau potable (travaux portant sur les ouvrages de production, d’adduction, d’interconnexion, de transfert, de distribution, de traitement et de stockage de l’eau potable traitée), la gestion de la rareré de la ressource en eau (économies d’eau des collectivités) en lien étroit avec la chargée d’étude spécialisée sur la protection des captages.

Deux domaines connexes seront également suivis : l’assistance technique départementale et Assainissement non collectif (ANC).

Dans ce cadre, le/la chargé(e) d’études contribue à proposer, animer, mettre en œuvre et évaluer la politique de l’agence sur les domaines précités.

Pour ce faire, au sein d’une équipe de 7 personnes, le/la chargé(e) d’études :

-              Participe aux réseaux métiers correspondant et /ou pilote les groupes de travail techniques internes,

-              Propose des orientations pour la rédaction et la mise en œuvre du programme et des documents concernant les thématiques qu’il/elle a en charge : orientations stratégiques soumises au comité de direction et aux instances de bassin, construction du programme et des documents de mise en oeuvre, suivi des comptes programme, évaluation des actions et rapportage.

-              Participe aux travaux des réseaux nationaux de la trame verte et bleue et des SFN.

-              Travaille en étroite collaboration avec les chargé(e)s d’études du service et du SIMPA.

-              Apporte aux directions territoriales un soutien technique pour les aides qu’elles engagent sur la prévention des ruissellements et des inondations et l’approvisionnement en eau potable, l’ANC et un soutien méthodologique pour favoriser les projets combinant différents types d’approches au sein d’un bassin versant.

-              Assure la relecture des aides dans les domaines de compétences précitées dans le cadre du contrôle de supervision.

-              Veille réglementaire sur ces thématiques en particulier recensement des actions s’appuyant sur des SFN et menées en faveur de la trame bleue et turquoise et valorisation des co-bénéfices associés.

Qualités requises

Qualités requises

Savoir

-              Bonne connaissance des acteurs des politiques de l’eau et de la biodiversité sur les territoires

-              Connaissances techniques dans le domaine de l’eau potable

-              Connaissance en génie écologique, en politiques conduites en faveur de la préservation et la restauration de la biodiversité

Savoir faire

-              Capacité de synthèse et rédactionnelle

-              Animer un réseau et piloter un groupe de travail

-              Maitrise des outils de gestion des données

Savoir être

-              Bonne aptitude à la négociation, au dialogue et au travail en équipe

-              Rigueur, sens de l’initiative et esprit de synthèse

-              Capacité d’organisation et de méthode

Disponibilité pour les déplacements sur le bassin.

 

Liaisons hiérarchiques et fonctionnelles

Liaisons hiérarchiques et fonctionnelles

Le/la chargé(e) d’études est placé(e) sous l’autorité directe du chef de service Gestion des ressources en eau et agriculture , (SGREA) et, pour la partie relative à la sécurisation de la production et de l’alimentation en eau potable, l’ANC, sous l’autorité fonctionnelle du chef du service Industrie, micropolluants, pluvial et assainissement (SIMPA).

Il/elle travaille en collaboration étroite avec les autres chargés d'études du SGREA et du SIMPA. Il/elle travaille plus largement avec les autres services de la direction, et les autres directions de l'Agence (siège et territoires) et des homologues des autres agences de l’eau.

Il/elle anime les groupes de travail thématiques dans ses domaines de compétences.

 

 

Date limite de candidature

27/11/2021

Critère candidat

Diplôme minimum requis

DESS / DEA / Master

Conditions d'accès

Les candidats au recrutement externe doivent justifier soit d’un titre ou diplôme de troisième cycle de l’enseignement supérieur, soit d’un titre ou diplôme délivré par une école d’ingénieurs ou de commerce habilitée à cet effet, soit de tout autre titre ou diplôme certifié de niveau I de qualification, soit d’un titre ou diplôme équivalent.

Les candidats au recrutement interne doivent justifier :

Soit d’une expérience professionnelle d’au moins trois années de services effectifs dans des fonctions de la catégorie II au sein d’une agence de l’eau et de l’accomplissement d’une période de mobilité d’au moins trois années de services effectifs hors de l’agence de l’eau employeur, dans des fonctions de niveau au moins équivalent à celles relevant de la catégorie II ;

Soit d’une expérience professionnelle d’au moins douze années de services effectifs, acquise dans des fonctions de la catégorie II au sein d’une agence de l’eau, ou dans des fonctions de niveau au moins équivalent dans le secteur public ou privé.

Les candidats fonctionnaires  de catégorie A seront confirmés et issus de la filière technique.

 

Postuler
Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.